Accueil | Nous joindre | Zone partenaires | English |
Retour aux projets

Projets de recherche étudiants

Influence de la végétation sur la performance d’une couverture à effet de barrière capillaire pour contrôler le drainage minier acide

Les rejets de l’industrie minière, lorsqu'en présence d’eau et d’oxygène, peuvent produire du drainage minier acide (DMA). Une des méthodes visant à en empêcher la formation est l’utilisation d’une barrière à l’oxygène telle une couverture à effet de barrière capillaire (CEBC). Sa performance repose sur le maintien d’un niveau de saturation en eau élevé dans une des couches du recouvrement. Le maintien de cette saturation repose sur les paramètres hydrogéologiques des matériaux qui peuvent être modifié par les racines des plantes, principalement celles des ligneux, qui vont aussi consommer de l’eau et de l’oxygène. Ces biointrusions racinaires peuvent ainsi modifier la circulation des fluides dans la CEBC, risquant d’affecter sa performance. Le but du présent projet est d’évaluer l’impact de la végétation naturelle sur la performance d’une CEBC entourée de forêt boréale. L’étude est faite sur une CEBC construite en 1998 dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue.  Cette CEBC est colonisée par une végétation d’herbacées et de ligneux qui peuvent avoir jusqu’à 15 ans. On y rencontre principalement des feuillus ainsi que certains conifères. Afin d’évaluer cet impact, 5 blocs de répétition comprenant chacun 5 parcelles différentes sont sélectionnés. Ces parcelles sont divisées ainsi : une composée d’herbacées seulement et les autres dominées respectivement par des aulnes, des saules, des peupliers baumiers ou des épinettes noires. Sur ces parcelles, une caractérisation des espèces ligneuses principales et des propriétés des matériaux de la couche de rétention en eau de la CEBC est effectuée. Ensuite, la dynamique de l’eau et de l’oxygène dans la CEBC est analysée à différentes profondeurs avec des essais de consommation d’oxygène, de conductivité hydraulique saturée, des mesures de saturation en eau et de concentration d’oxygène. Ces résultats permettront de quantifier l’impact de la végétation, sur la performance à contrôler la migration d’oxygène de la CEBC et ainsi d’aider à la prise de décision quant à son entretien à long terme.

Proteau, Alex

alex.proteau@uqat.ca

Directrice: Marie Guittonny


Codirecteurs: Bruno Bussière et Abdelkabir Maqsoud


Diplôme postulé: Doctorat en science de l'environnement